• Emilie Olive

"Mais brise-toi, mon coeur, car je dois me taire."

Acte I : Au Mandapa.


"Un simple mois, et avant que le sel des larmes menteuses eût cessé d'irriter ses yeux rougis, elle se remariait. Oh, quelle hâte criminelle, de courir si ardemment aux draps incestueux ! Ce n'est pas bien, et rien de bien n'en peut venir. Mais brise-toi, mon coeur, car je dois me taire." Hamlet - Shakespeare


©Photo par Emilie Olive

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout