• Emilie Olive

C'est une porte vers une monde imaginaire époustouflant.

Acte I : Mandapa.


La création est un long processus captivant. C'est une porte vers une monde imaginaire époustouflant. L'objectif n'est pas d'arrêter de grandir, de stopper son évolution au moment de l'insouciance de l'enfance, à l'image de Peter Pan et ses enfants perdus. Mais de mûrir en communion avec toute son inventivité, toutes ses émotions et sensations, de les accepter et les chérir. Notre monde intérieur est vaste, magnifique, tortueux et effrayant parfois, mais c'est une contrée qu'il faut visiter. Une fois que nous avons eu le courage d'y déposer nos bagages, il faut continuer de voyager, de découvrir et ressentir. C'est mieux que Netflix, ça demande seulement un peu plus d'efforts et de remises en question. Mais quel bonheur, quelle joie d'être animé, parfois contrarié, souvent émerveillé.




©Photos et texte par Emilie Olive

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout